Accueil / Blog / C’est un gros, très gros pavé dans la mare !

C’est un gros, très gros pavé dans la mare !

C’est un gros, très gros pavé dans la mare !

« Le régime végétarien augmenterait le risque d’AVC »

Le Point relève en effet que « des chercheurs de l’université britannique d’Oxford révèlent […] que les menus végétariens et pescétariens sont associés à un risque accru d’accident vasculaire cérébral (AVC) », selon une information dévoilée par Les Échos. Le magazine explique que « cette étude publiée dans le British Medical Journal a passé au peigne fin les modes de vie, antécédents médicaux et habitudes alimentaires de 48.000 individus sur une période de dix-huit ans. Une fois scrutés, les sujets ont été classés en trois catégories : végétariens et végétaliens, mangeurs de poisson, mangeurs de viande et poisson ». Le Point retient qu’« il a été démontré que le risque de maladies coronariennes était 13% plus faible chez les pescétariens que chez les carnivores, et 22% concernant les végétariens. Les scientifiques estiment que cette baisse est due «à un indice de masse corporelle plus bas et à des taux plus bas de pression artérielle, de cholestérol et de diabète associés à ces régimes» ». Le magazine ajoute que « les résultats ont également montré que le taux d’AVC chez les végétariens et végétaliens était 20% plus élevé que chez leurs amis carnivores. Les auteurs de l’étude suggèrent que ce phénomène pourrait être causé par le faible taux de vitamine B12 – présente dans la viande – relevé dans l’organisme des non-carnivores. Ces derniers se montrent toutefois prudents et appellent à réaliser de nouvelles études afin de valider ces résultats », conclut-il.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les derniers articles

Qui suis-je ?

Je m’appelle Véronique Liesse, je suis diététicienne nutritionniste, enseignante en nutrition et micronutrition, et auteure de livres en nutrition.

En savoir plus

Me suivre

Mes livres

S'inscrire à la Newsletter

Rejoignez les 500 abonnés à ma newsletter et recevez chaque mois de nouveaux conseils en micronutrition.

Votre adresse email sera protégée et ne servira en aucun cas à spammer votre messagerie.

Menu